Cordages

Le nœud amarre
schiffer

Le nœud amarre sert a fixer l’amarre sur l’embarcation. Pour amarrer des embarcations à des anneaux, a des piques ou a des arbres, on peut, si l’amarre est trop longue, effectuer le nœud en doublant l’extrémité du cordage.

Le nœud d’ancre
schifferdoppelt

Le nœud d’ancre est utilise pour fixer des amarres ou des lignes de halage fortement sollicitées a des objets de faible diamètre (organeaux, tubes etc.).

 

 

Le nœud de batelier
mastwurf

Le nœud de batelier peut être employé à diverses fins. On l’utilise par exemple pour amarrer des embarcations ou pour fixer des cordages à des poutres. Ce nœud peut être assuré au moyen d’une boucle.

Le nœud de maçon
maurer

Par le nœud de maçon, on peut fixer rapidement des cordages a des bois rands. Ce nœud ne devrait être utilisé que pour des ligatures temporaires.

 

 

Le nœud de charretier
fuhrmann

Le nœud de charretier est utilisé pour fixer un chargement sur un véhicule ou pour tendre des cordages. Le premier anneau doit être tourne deux fois; ainsi la boucle peut se défaire plus facilement.

Les ligatures

Les ligatures servent à réunir solidement deux objets (bois rond, bois équarri etc.). Normalement, la boucle de la ligature doit être placée sur l’objet fixe. La boucle de la corde de brélage doit être placée de telle façon à ce qu’elle se situe au point mort, afin qu’elle ne puisse se déplacer dans aucun sens si l’on tire sur la corde. Afin d’atteindre assez de résistance, les bois doivent être au minimum 5 fois entourés par la corde.

Le brélage parallèle

Le brélage parallèle sert à relier deux bois ronds placés l’un à côté de l’autre. S’il s’agit de bois équarri, on passe la boucle autour les deux pièces de bois.

 

 

Brélage parallèle pour relier deux bois ronds ne se croisant pas à un angle droit:

 

 

Le brélage de maçon

Le brélage de maçon est utilisé pour relier deux bois se croisant à un angle droit. La corde doit être convenablement appliquée contre les bois et le brélage doit être bien serré.

Le lancement de la corde

Le lanceur répartit la corde en deux éléments: il tient le premier, formé de trois à quatre boucles, dans la main de lancement, le second dans l’autre main, de laquelle il laisse échapper la corde pour atteindre la longueur voulue.